L’ appel à candidature pour le « Prix MIDORI »en rapport avec la biodiversité 2016 destiné à encourager une action positive pour la biodiversité et à inspirer d’autres acteurs dans la conservation par l’exposition du travail remarquable de ceux qu’il honore, est désormais ouvert, annonce un communiqué conjoint de Tokyo et du bureau du secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (CDB), basé à Montréal au Canada parvenu mercredi à l’ACP.

Le communiqué précise que l’appel à candidatures reste ouvert du 15 Février au 30 Juin 2016.
Le Prix MIDORI, souligne la source, est un prix international, bi- annuel organisé conjointement par la Fondation AEON pour l’environnement et le Secrétariat de la CDB. Il honore trois personnes ayant contribué de manière exceptionnelle à la conservation et à l’utilisation durable de la biodiversité.

Le président de la Fondation AEON pour l’environnement et président honoraire d’AEON Co, Takuya Okada, a déclaré que la conservation de la biodiversité et la prévention du changement climatique sont deux des plus grands défis de notre temps,   ajoutant que « Nous espérons que le Prix MIDORI contribuera à relever ce défi mondial, à la réalisation des objectifs d’Aichi, et aux objectifs de la Décennie des Nations Unies sur la biodiversité 2011-2020 ».

Le secrétaire exécutif de la CDB, Braulio Ferreira de Souza Dias, a   noté que le Prix MIDORI, unique prix international dédié à la biodiversité, en vue d’honorer « le travail remarquable des personnes talentueuses », contribuera à sensibiliser le public sur le rôle essentiel de la biodiversité à l’humanité et aux objectifs à atteindre par des Etats sur la « Décennie des Nations Unies sur la diversité biologique ».

Le prix sera remis, lors d’une cérémonie spéciale organisée en collaboration avec la treizième réunion de la Conférence des Parties à la CDB à Cancún, au Mexique, en décembre 2016 a-t-il indiqué. Le Prix MIDORI pour la biodiversité, qui est à sa quatrième édition cette année, souligne-t-on, a été créé par la Fondation AEON pour l’environnement en 2010 pour commémorer l’année internationale de la biodiversité, lors de la dixième réunion de la   CDB à Nagoya, au Japon, et du 20e anniversaire de la Fondation.

Il est co-organisé par le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique et soutenu par le Ministère de l’Environnement, du Japon.

Ce prix est décerné à trois personnes qui seront chacun honorés lors d’une sentence cérémoniale tenue conjointement avec la treizième réunion de la Conférence des Parties à la CDB à Cancún, au Mexique, en décembre 2016. Ils recevront chacun un prix en espèces de 100.000 $.

Les prix gagnants seront annoncés en octobre 2016. La Convention sur la diversité biologique, a été ouverte à la signature au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992 et est entrée en vigueur en décembre 1993.

Elle est un traité international pour la conservation de la biodiversité,
l’utilisation durable des composantes de la biodiversité et le partage équitable des avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques.

Avec 196 parties contractantes dont la RDC à ce jour, la convention     cherche à éliminer toutes les menaces à la biodiversité et aux services rendus par l’écosystème à l’environnement, y compris les menaces du changement climatique, grâce à des évaluations scientifiques, au développement d’outils, aux incitations, aux processus, au transfert de technologies , aux bonnes pratiques et à la participation pleine et active des parties prenantes concernées, notamment les jeunes, les ONG et les femmes, communautés autochtones et locales.

ACP

Categories: Appels d'offres, la_une

Leave a Reply