Le projet Santé rurale (SANRU) a mis en place depuis vendredi dernier un numéro vert pour faciliter la prise en charge des victimes des violences sexuelles. Le responsable de ce projet, Dr Patrick Kanku, a indiqué à Radio OKapi que cette prise en charge concerne aussi les personnes vivant avec le VIH/sida, les tuberculeux et les malades de paludisme.

Les personnes concernées par ces cas peuvent désormais composer et appeler gratuitement le 47 22 de 8 heures à 18 heures pendant 5 minutes pour soumettre leurs préoccupations et avoir des orientations pour une prise en charge efficace, a ajouté Dr Patrick Kanku.

​A l’en croire, plusieurs centres de santé ont reçu de la part du fonds mondial des dons des médicaments et intrants pour la prise en charge gratuite des personnes concernées par les cas susmentionnés.

Le call center de SANRU a la mission de mettre en contact ces centres et les personne nécessitant une prise en charge, a poursuivi Dr Patrick Kanku.

« Ce call center ne se substitue nullement à l’hôpital. Ce service ne prescrira pas des ordonnances et ne donnera pas des conseils aux malades quant aux médicaments à prendre. Donc il ne va pas encourager l’automédication » a-t-il prévenu.

Ce call center fournira également des renseignements aux personnes désireuses d’avoir des informations sur le planning familial et la vaccination.

Pour l’instant, seuls les abonnés des réseaux de Tigo, Vodacom et Orange pourront appelés gratuitement ce numéro sans avoir des crédits sur son téléphone. Les tractations sont en cours pour que les abonnés d’Airtel et Africell puissent également bénéficier de cette offre, a promis Patrick Kanku.

RO

Categories: la_une, Sexualité

Leave a Reply