Le gouvernement de la RDC s’est doté en 2016 d’une politique de protection sociale garantissant l’accès de tous aux services sociaux de base et d’une sécurité de revenus pour les personnes vulnérables ainsi que d’une assurance sociale étendue sur toutes les couches de la population, dont le processus de sa mise en route est actuellement sous examen, a indiqué le ministre d’Etat au Plan Bahati Lukwebo, lors du lancement jeudi du rapport sur le développement humain 2016 en RDC.

Dans ce rapport du PNUD axé sur le thème « le développement humain pour tous », le ministre Lukwebo a relevé, dans le secteur de la santé, une réduction de moitié du taux de mortalité infantile, soit 58 pour 1000 en 2013 et celle des enfants de moins de 5ans, ramenée à 103 pour 1000 au cours de la même année.
La proportion des enfants vaccinés contre la rougeole, a-t-il renchéri, a été doublée à 71,6% en 2013 et le taux de prévalence du VIH/SIDA descendue sous la barre de 1% en 2015.

Le représentant du PNUD, Dr Mamadou Diallo et la directrice pays du PNUD, Mme Priya Garjraj ont rehaussé de leur présence, cette cérémonie qui s’est déroulée au Pullman Hôtel dans la commune de la Gombe à Kinshasa. Le rapport sur le développement humain 2016 a été lancé au niveau mondial, le 21 mars 2017à Stockholm par l’administrateur sortant du PNUD Helen Clark, a-t-on rappelé.

ACP

Categories: la_une, Reportage

Leave a Reply