Le  président du conseil urbain de l’ordre des médecins, Dr Elvis Bula Badi a appelé les médecins de la capitale, et de l’ensemble du territoire national, à  dénoncer tous les charlatans exerçant l’art de guérir, lors de son discours à la 27ieme journée déontologique de  Kinshasa.

Il s’agit entre autres, de dénoncer toutes les pratiques des charlatans qui exercent l’art de guérir clandestinement, sans être reconnus par l’ordre des médecins, et passant outre impunément le barème judiciaire.

« Il faut ces genres des pratiques cessent, et que les auteurs soient recherchés, poursuivis et condamnés de la manière la plus sévère par les cours et tribunaux », a-t-il martelé.

A cette fin, le Dr Bula a salué à l’assemblée de manière particulière et solennelle, de la contribution qu’attend l’ordre des médecins dans son ensemble, du gouvernement central à travers le ministère de la Santé et des législateurs.

Il a exhorté les médecins à  parer à toutes autres éventualités, sachant que leur travail, en tant qu’animateur et médecins doit être apprécié dans le temps et dans l’espace par la postérité, en rénovant l’image de l’ordre des médecins comme un patrimoine commun. Il les a aussi invités à se prendre en charge face à la complaisance, à l’indiscipline, au manque de la fraternité.

Il a invité tous les médecins de la ville de Kinshasa, au strict respect des règles déontologiques consignés dans l’ordonnance lois du 30 Avril 1970, déterminant les règles de la déontologie et le code de la déontologie médicale.

ACP

Categories: la_une, Reportage

Leave a Reply