La masturbation est un acte que la morale a longtemps reprouvée, car elle est cause de beaucoup des maux notamment la sourdité, a indiqué lundi  le Dr Julien Batusiabwa, médecin généraliste à l’hôpital général de Kintambo, au cours d’un entretien avec l’ACP.

S’appuyant sur un ouvrage rédigé par un médecin Suisse, Samuel Auguste Tissot « l’omanisme, dissertation sur les  maladies produites par la masturbation », où  sont décrites certaines  observations sur les pathologies provoquées par l’autostimulation, le docteur Batusiabwa rapporte que son collègue Suisse s’est rendu compte qu’en se masturbant, toutes les facultés intellectuelles s’affaiblissent, les forces du corps manquent entièrement et la sourdité se manifeste.

Commentant sur la surdité, Tissot écrit : « J’ai connu un homme devenu sourd pendant quelques semaines, après un rhume négligé et quand il avait une pollution nocturne, il était beaucoup plus sourd le lendemain », c’est à partir de là, selon ce docteur que sont nés les rumeurs faisant état de la manifestation de la surdité à base de la masturbation, affirme cet ouvrage.

Chez l’être humain, la masturbation est une pratique sexuelle consistant à provoquer le plaisir sexuel par la stimulation des parties génitales ou d’autres zones érogènes à l’aide des mains, ou d’autres jouets sexuels.

Parmi les conséquences néfastes en dehors de la surdité, il a évoqué l’impuissance sexuelle, la stérilité, au sens qu’il existe une veine qui amène le sang dans l’appareil génital est qu’une pratique régulière de la masturbation entraine un assèchement  progressif de cette veine et de l’organe.

Il a évoqué également l’éjaculation fréquente, qui entraine un appauvrissement des spermes, ajoutant que la masturbation peut aussi entrainer un affaiblissement de la vue et des maux de tête.

Cette pratique détériore le foie, cet organe qui participe à la production du sang, la sortie fréquente des spermes par la masturbation entraine une demande plus importante de constituant sanguin pour fabriquer les spermes.

Les avantages aussi

 A ce sujet le Dr Batusiabwa, a dit que selon plusieurs sources médicales, la masturbation améliore toutefois, les performances masculines, prévient le cancer de la prostate, diminue les stress,  favorise l’orgasme vaginal, améliore le sommeil et soulage la douleur. Comparativement aux méfaits décrits ci-dessus, le docteur conseille de s’en passer.

Categories: la_une, Santé

Leave a Reply