La courbe du choléra a sensiblement baissé au Kongo Central où, depuis près de deux semaines passées, le pic est passé de 269 cas à 18 cas par semaine, a déclaré lundi à l’ACP le médecin analyste en matière de surveillance épidémiologique de la division provinciale de la santé (DPS), le Dr Taty Mawanda.

Selon le Dr Taty Mawanda, l’épidémie a été maîtrisée grâce à l’aide des partenaires, notamment l’OMS qui continue son appui basique avec la dotation en médicaments, la surveillance et quelques forfaits pour le fonctionnement des centres de traitement.

Médecin sans frontière s’est retiré, depuis le 22 août 2017, dans l’appui à Kimpese et ses environs, pendant que Kimpese et Muanda restent des coins actifs en raison de leur situation de carrefour, a-t-il noté.

Muanda reçoit des cas en provenance des ilôts et Kimpese ceux en provenance de Luozi et de Lufu, localité frontalière à la province angolaise de Do Zaïre. Pour toute l’année, les effectifs avoisinent 2.500 cas pour total de 73 décès.

Categories: la_une, Santé

Leave a Reply